Complot terroriste déjoué en Australie - Etihad Airways collabore avec la police australienne qui relâche un suspect

02/08/17 à 01:34 - Mise à jour à 01:35

Source: Belga

(Belga) La compagnie aérienne Etihad Airways assiste la police australienne dans le cadre de l'enquête sur un complot terroriste déjoué visant un avion, rapporte la BBC. La police a en outre relâché mercredi un des quatre suspects placés en détention préventive après des raids anti-terrorisme samedi, rapportent les médias australiens.

Après des perquisitions dans cinq demeures samedi, les autorités australiennes ont déjoué un complot terroriste "d'inspiration islamiste" et appréhendé quatre personnes. Les médias locaux évoquent la théorie de l'introduction dans un avion d'un engin explosif improvisé, dissimulé dans un hachoir à viande, pour le faire exploser ou libérer des gaz mortels. La police n'a pas confirmé les détails du complot suspecté, mais l'a qualifié de "sophistiqué". Dans un communiqué la compagnie aérienne Etihad, des Emirats arabes unis, affirme assister la police fédérale australienne dans le cadre de son enquête. La société affirme en outre suivre scrupuleusement les mesures de sécurités australiennes qui ont été renforcées dans les aéroports et suivre la situation de près. Mercredi, la police a annoncé avoir libéré la veille un homme de 50 ans. Celui-ci, comme trois autres, était privé de liberté depuis samedi sans charge. Dans un communiqué conjoint, la police fédérale et la police de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud précisent que l'enquête est toujours en cours. Les médias australiens rapportent que les quatre hommes qui ont été arrêté, Khaled Khayat, Mahmoud Khayat, Abdul El Karim Merhi et Khaled Merhi, étaient en connexion avec le groupe terroriste Etat islamique et que certains d'entre eux étaient issus de la même famille, ou liés par alliance. (Belga)

Nos partenaires