Compétences usurpées : "Vous pouvez déchirer la liste de Chastel"

21/03/12 à 18:58 - Mise à jour à 18:58

Source: Le Vif

La ministre-président flamand Kris Peeters a fermement rejeté mercredi la liste élaborée par le ministre fédéral du Budget Olivier Chastel concernant les compétences usurpées.

Compétences usurpées : "Vous pouvez déchirer la liste de Chastel"

© Image Globe

"Cette liste de Chastel est tout à fait inacceptable. Elle n'est pas à l'ordre du jour. Vous pouvez donc la déchirer et il n'est plus nécessaire d'y faire référence", a indiqué mercredi le ministre-président interrogé au Parlement flamand.

La question des compétences usurpées, compétences qui relèvent des entités fédérées mais toujours financées par le fédéral, doit être abordée mardi prochain lors d'une conférence inter-ministérielle.

Le gouvernement fédéral veut économiser cette année 250 millions d'euros relevant de ces compétences usurpées. La liste élaborée par le gouvernement prévoit toutefois des mesures touchant à la responsabilisation des entités fédérées.

Il s'agit notamment d'une contribution relevée de ces entités aux pensions de leurs fonctionnaires, ainsi qu'à la contribution belge au financement de l'UE, mais aussi la coopération interuniversitaire dans le cadre de la politique de développement.

Devant les députés, M. Peeters a assuré qu'il n'avait pas l'intention "de se laisser rouler" dans ce dossier.

"La liste Chastel est la liste du gouvernement"

Olivier Chastel a souligné en soirée qu'il s'agissait là d'une liste approuvée par le gouvernement fédéral. Cette liste des éléments de responsabilisation présentée aux Régions et Communautés "est une liste avalisée par le Premier Ministre et les Vice-Premier Ministres réunis mardi en gouvernement restreint", a tenu à rappeler M. Chastel dans un communiqué.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires