Communales 2018 : à Saint-Gilles, tirez sur le socialiste !

12/03/18 à 08:10 - Mise à jour à 08:14
Du Le Vif/L'Express du 01/03/18

Charles Picqué brûle de rempiler. Une ultime fois. Avec un bilan solide mais qui se prend les pieds dans les chantiers et une certaine dualisation sociologique de sa commune. L'opposition canonne.

Trente-trois ans de Picqué, ça suffit, faut du changement ! " La sentence d'un opposant claque à l'ombre du somptueux hôtel de ville. Celui où règne depuis trois décennies de majorité absolue le grand Charles. Si Ecolo, DéFI, CDH et PTB sortent le gros calibre c'est que, " pour la première fois depuis longtemps, on sent une ouverture en matière de résultats capables de redistribuer les cartes, de rajeunir le conseil, de reconfigurer les choix politiques, de mettre fin à la majorité absolue d'un PS à l'image écornée ", assène la tête de file Ecolo-Groen, Catherine Morenville. Alors, tous cognent dur sur le bilan Picqué : " immobilisme ", " fracture entre haut nanti et bas précarisé de Saint-Gilles ", " chantiers dispensables imposés sans concertation, au Parvis et au square Jacques Franck, ", " insécurité ", " #zerosmartcity ", " mobilité et stationnement catastrophiques ", " gouvernance gangrenée par les cumuls "...
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires