Comment sanctionner les soutiens de l'Etat islamique?

07/08/16 à 08:30 - Mise à jour à 10/08/16 à 12:25

Source: Le Vif/l'express

Sous la pression de la N-VA, le débat sur la limitation de la liberté d'expression s'enflamme au coeur de cet été marqué par les attaques terroristes. Le MR y est favorable depuis longtemps. Les experts sont nettement plus réservés.

Il faut un Patriot Act à la belge. En cet été pourri, meurtri par les attaques de Nice et d'Allemagne, Bart De Wever revient à la charge. Le président de la N-VA veut faire adopter à la rentrée un nouvel arsenal de mesures répressives pour lutter contre le terrorisme, s'inspirant de la riposte décidée par le président américain George W. Bush au lendemain des attentats du 11 septembre 2001 à New York. "Je dormirais mieux si certains dijhadistes de l'Etat islamique étaient enfermés", clame-t-il. Le bourgmestre d'Anvers réclame la possibilité de pouvoir "fermer une maison suspecte, mettre un téléphone sur écoute ou faire enfermer quelqu'un de manière préventive".
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires