Comment aider concrètement les réfugiés

31/08/15 à 14:51 - Mise à jour à 01/09/15 à 09:44

Source: Knack

Ces derniers mois, l'Europe est confrontée à un nombre record de demandeurs d'asile. Comment les aider concrètement? Voici un aperçu non exhaustif.

Comment aider concrètement les réfugiés

© iStock

Objets de première nécessité

L'organisation humanitaire française le Secours Catholique, qui fait partie de Caritas International, travaille principalement avec les réfugiés à Calais. Elle publie une liste d'objets utiles et inutiles. Ainsi, elle n'a pas besoin de vêtements pour femmes ou enfants puisque les réfugiés sont surtout des hommes. En revanche, les jeans, les pantalons, les couvertures et les sacs de couchage sont les bienvenus. Les chaussures pour hommes aussi, car la police les confisque pour éviter que les réfugiés tentent de franchir les barrières de sécurité. L'organisation a également besoin d'aliments de base tels que de la farine, du sucre, des oeufs et de la sauce tomates. Pour cette organisation, il faut donc vous rendre à Calais.

Aide non matérielle

En Belgique, Caritas s'occupe surtout de l'accueil et de l'hébergement de réfugiés dans des habitations individuelles, et non les centres. En revanche, l'organisation caritative ne place pas de réfugiés chez les particuliers. "Cet accueil est réglementé. Il est lié à des devoirs, des avantages et de risques, par exemple les gens qui (des deux côtés) n'agissent pas de bonne foi".

Caritas International procède en ce moment même à l'installation d'urgence de dizaines de demandeurs d'asile et assure un accompagnement social de ces personnes, en lien avec les autorités compétentes qui les orientent vers les logements individuels mis à disposition de Caritas International. Mais ces logements viennent à manquer, ce qui contraint Caritas International à lancer un appel aux propriétaires. "De nombreuses personnes nous interpellent et veulent aider, explique François Cornet, Directeur de Caritas International. Nous saluons cet élan de solidarité et nous espérons qu'il contribuera à la mise à disposition de places d'accueil individuel supplémentaires pour faire face à l'afflux des demandes. C'est une manière très concrète de venir en aide à ces personnes tout en garantissant leurs droits à l'accueil et à la protection de la Belgique." Les logements recherchés doivent correspondre aux caractéristiques suivantes : la maison ou l'appartement doivent être habitables en l'état, pour une durée minimale de 6 mois, être pourvus d'installations sanitaires et d'une cuisine. Caritas International assure la gestion du logement durant toute la période d'occupation, le paiement des loyers et se porte garante pour la remise en état du bien.

Reste que "les besoins les plus importants n'apparaîtront que quand les réfugiés seront reconnus" ajoute l'attaché de presse de l'association. "Ils doivent chercher une habitation, un emploi et ils n'ont plus d'accompagnement. "Créer un cadre social en organisant des activités, les aider à chercher du travail ou à apprendre la langue peut se révéler très précieux. "Il n'y a pas que de l'aide matérielle", nous avons aussi besoin de bénévoles.

Bénévolat

Si vous souhaitez devenir bénévole, adressez-vous à l'ASBL Orbit, à Fedasil ou à Vluchtelingenwerk Vlaanderen.

Dons financiers

Médecins du Monde, Caritas et Vluchtelingenwerk Vlaanderen ont également besoin de dons. L'association Salam Calais, qui s'occupe de trier et de distribuer des objets de première nécessité et des aliments, effectue également du bon travail.

NSK/CB

Lire aussi: Est-il possible d'accueillir un migrant chez soi?

En savoir plus sur:

Nos partenaires