Colombie: le cessez-le-feu des Farc maintenu malgré l'échec du référendum

03/10/16 à 20:31 - Mise à jour à 20:34

Source: Belga

(Belga) Le chef des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxistes), Rodrigo Londoño, alias Timochenko, a annoncé lundi que la guérilla maintenait son cessez-le-feu "définitif" malgré l'échec la veille du référendum sur l'accord de paix.

Colombie: le cessez-le-feu des Farc maintenu malgré l'échec du référendum

Colombie: le cessez-le-feu des Farc maintenu malgré l'échec du référendum © BELGA

"Nous réaffirmons devant la Colombie et le monde que les fronts guérilleros (des Farc) maintiendront le cessez-le-feu bilatéral et définitif afin de soulager les victimes du conflit et respecter l'accord avec le gouvernement", a déclaré Timochenko dans une vidéo diffusée depuis La Havane, siège des pourparlers de paix entre fin 2012 et août 2016. Alors que la plupart des sondages prédisaient depuis des semaines un feu vert au référendum dimanche, ce dernier s'est soldé par une victoire du "non", à 50,21%, contre 49,78% pour le "oui" à l'accord de paix historique signé le 26 septembre entre le président Juan Manuel Santos et le chef des Farc. Peu après l'annonce des résultats dimanche soir, le président Santos a assuré que "le cessez-le-feu et l'arrêt des hostilités bilatéral et définitif reste valide et restera en vigueur", comme il l'a été depuis son entrée en application le 29 août. Depuis, les deux parties se sont montrées déterminées à ne pas renoncer au dialogue pour mettre fin au conflit armé qui, depuis un demi-siècle, a fait plus de 260.000 morts, 45.000 disparus et 6,9 millions de déplacés. Lundi, Timochenko a répété que la guérilla resterait "fidèle à ce qui a été accordé", lançant également un appel en direction du "mouvement social et politique" colombien pour qu'il soutienne coûte que coûte l'accord de paix. (Belga)

Nos partenaires