Colombie: des centaines de millions issus de la drogue dans un véhicule du Sénat

06/04/16 à 01:04 - Mise à jour à 01:04

Source: Belga

(Belga) Plus de 600 millions de pesos, soit près de 200.000 dollars, attribués au trafic de drogue, ont été saisis mardi en Colombie dans un véhicule du Sénat, lors d'une opération de l'armée avec l'agence anti-drogue américaine (DEA), a-t-on annoncé de source militaire.

"Après un important travail de suivi et de renseignement militaire", l'armée, en coordination avec le Parquet colombien et la DEA, "ont réussi à interpeller en flagrant délit le chauffeur d'un véhicule officiel affecté au Sénat, dans lequel il transportait la somme de 613.950.000 pesos", a précisé le service de presse des forces armées dans un communiqué. "Cet argent, présumé issu du système de financement illégal des BaCrim (bandes criminelles, ndlr) via la commercialisation illégale de drogues, était transporté par alias 'El Flaco', chauffeur du véhicule qui aurait été recruté pour (...) déplacer l'argent sans éveiller les soupçons, entre Bogota et différents lieux", ajoute le texte, sans préciser l'identité exacte du conducteur. Le chauffeur a été arrêté pour faux et usage de faux, ainsi que corruption, et mis à disposition de la justice, tandis que l'argent et le véhicule ont été saisis. Les "Bacrim" -expression utilisée pour désigner les gangs issus de la démobilisation des paramilitaires d'extrême-droite au début des années 2000 sous la présidence d'Alvaro Uribe- opèrent dans le trafic de drogue, les mines clandestines et les extorsions. Le Parquet colombien a en outre annoncé mardi avoir inculpé 13 maires dans différentes affaires de corruption, et qu'il enquêtait sur 114 autres pour différents crimes et délits, soit plus de 10% des 1.102 maires du pays. Des 13 maires inculpés jusqu'à présent, six ont été placés en détention préventive, un pour une affaire d'"enlèvement avec rançon". Depuis le début de l'année, le parquet a en outre inculpé 31 autres maires, la majorité pour délits "contre l'administration publique". (Belga)

Nos partenaires