Colombie: arrestation d'un chef du principal gang de narco-trafiquants

06/07/16 à 02:11 - Mise à jour à 02:11

Source: Belga

(Belga) Un des chefs du principal gang de Colombie a été arrêté lors d'une importante offensive contre cette bande criminelle, impliquée notamment dans le trafic de drogue, a annoncé mardi le président colombien Juan Manuel Santos.

"Capture d'alias 'Taison', un des chefs du Clan del Golfo les plus recherchés. #ContreLeCrime nous sommes efficaces", a déclaré sur Twitter le chef de l'Etat à propos de l'arrestation d'Emilio José Cordoba Mosquera. "C'était l'un des meneurs les plus recherchés du pays pour crime en bande organisée, et une récompense allant jusqu'à 115 millions de pesos (environ 39.000 dollars) était offerte pour sa capture", a ensuite déclaré M. Santos lors du bilan hebdomadaire du gouvernement sur la criminalité. Taison, qui a été arrêté vendredi dans le département du Choco (nord-ouest), était à la tête de quelque 200 hommes et a débuté comme "messager" des frères Castaño Gil, fondateurs des milices d'Autodéfense Unies de Colombie (AUC), groupe paramilitaire d'extrême droite démobilisé il y a une dizaine d'années, selon la police. En 2015, il avait été désigné comme chef de la zone du golfe d'Uraba, frontalier du Panama, par Dairo Antonio Usuga, alias Otoniel, patron du Clan del Golfo (Clan du Golfe), auparavant appelé Clan Usuga. M. Santos a ajouté que 136 membres de bandes criminelles ont été arrêtés, tués ou se sont rendus au cours de la semaine dernière, sur un total de 1.940 depuis le début de l'année. En tête des plus recherchés figurent Otoniel avec une récompense de trois milliards de pesos (plus d'un milliard de dollars), Roberto Vargas alias Gavilan et Carlos Moreno alias Nicolas, également du Clan del Golfo, avec des récompenses allant jusqu'à 500 millions de pesos (environ 171.000 dollars). Le Clan del Golfo, qui se fait aussi appeler Autodéfenses gaitanistes de Colombie (AGC), est issu de la démobilisation des milices paramilitaires sous la présidence d'Alvaro Uribe entre 2003 et 2006. Selon les autorités, ce gang est responsable de l'expédition de centaines de tonnes de cocaïne à l'étranger et est également impliqué, entre autres, dans les mines clandestines. (Belga)

Nos partenaires