Collision navale au large de Zeebrugge: la cour d'appel rendra sa décision fin février

02/02/16 à 18:58 - Mise à jour à 18:58

Source: Belga

(Belga) La cour d'appel de Bruges rendra son arrêt à la fin du mois de février, dans l'affaire du Flinterstar, du nom de ce bateau victime d'une collision au large de Zeebrugge en octobre 2015. Les plaidoiries ont eu lieu mardi.

A la suite de la collision entre le cargo Flinterstar et le méthanier Al-Oraiq survenue le 3 octobre, l'armateur Flinter avait décidé d'abandonner le navire. Etant donné que le bateau se trouvait sur ses eaux territoriales, l'Etat belge s'était vu contraint d'effectuer le renflouement. Mais le secrétaire d'Etat à la Mer du Nord Bart Tommelein a décidé de porter l'affaire devant le tribunal correctionnel afin de na pas avoir à supporter la facture. Le jugement a donné raison à la Belgique, mais l'armateur a interjeté appel. Dans sa plaidoirie, le conseil de l'armateur Flinter a affirmé que la Belgique était également responsable de la collision car des navires belges étaient présents pour guider l'Al-Oraiq. "Nous avons du respect pour l'enquête en cours", a réagi le secrétaire d'Etat Bart Tommelein, "mais le tribunal correctionnel a déjà confirmé que l'armateur était responsable du renflouement", a-t-il rappelé. (Belga)

Nos partenaires