Climat tendu à Controverse

31/01/11 à 11:06 - Mise à jour à 11:06

Source: Le Vif

Des propos assez durs qui se sont échangés sur le plateau de Controverse, l'émission dominicale de RTL-TVI, dimanche midi.

Climat tendu à Controverse

© RTL

Laurette Onkelinx (PS), s'est montrée assez irritée face au CD&V "et sa manière de toujours se cacher derrière la NV-A en demandant qu'ils prennent leurs responsabilités". "Mais quand, bon Dieu, chaque parti autour de la table avec son identité propre donnera son avis et sera constructif pour l'avenir du pays", a-t-elle affirmé.

De son côté, Jean-Marc Nollet (Ecolo) tient les nationalistes flamands pour responsables du blocage actuel l : "la NV-A a pour stratégie de maintenir l'Etat fédéral dans le coma. Ce qu'il se passe leur convient parfaitement. Bart De Wever ne s'inquiète pas du fait qu'il n'y ait pas de gouvernement. Pour eux, tout ce qui compte, c'est la Flandre".

Jean-Marc Nollet n'a pas hésité à parler de technique moyenâgeuse pour décrire la manière qu'ont les néerlandophones pour maintenir l'Etat dans une telle situation. "On encercle l'Etat fédéral et on attend. On se dit que les vivres n'arriveront plus, qu'il devra bien céder à un moment donné. Mais penser que les francophones vont céder. Mais ils rêvent tout haut"

Danny Pieters, Président du Sénat et membre de la NV-A, se défend de telles accusations : "Pour ne pas être d'accord, il faut être deux. La NV-A est toujours disposée à discuter pour une réforme de l'Etat et un nouveau gouvernement. Dire qu'il faut un gouvernement d'Union Nationale et passer au socio-économique en oubliant la réforme de l'Etat, ça va pour une réception de Nouvel An mais ça n'est pas comme ça que l'on fait de la politique."

Le Vif.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires