Climat: le phénomène El Nino a amorcé son déclin

18/02/16 à 11:36 - Mise à jour à 11:36

Source: Belga

(Belga) Le phénomène météorologique El Nino 2015-2016 a amorcé son déclin, mais son intensité reste forte et continue d'influer sur le climat dans le monde, selon l'Organisation météorologique mondiale (OMM).

Climat: le phénomène El Nino a amorcé son déclin

Climat: le phénomène El Nino a amorcé son déclin © BELGA

Ce phénomène, qui se produit tous les 4 ou 5 ans, provoquant tempêtes et inondations dans le monde, "devrait faiblir au cours des prochains mois et disparaître progressivement au 2ème trimestre 2016", ajoute l'OMM. "Nous venons de vivre l'un des épisodes El Nino les plus intenses jamais observés, il a entraîné l'apparition de phénomènes météorologiques extrêmes sur tous les continents et a contribué aux records de chaleur enregistrés en 2015", a indiqué le Secrétaire général de l'OMM, Petteri Taalas, dans un communiqué publié jeudi. "Des régions d'Amérique du Sud et d'Afrique de l'Est ne sont pas encore entièrement remises des pluies torrentielles et des inondations qu'elles ont subies", a ajouté le responsable, "le bilan économique et humain de la sécheresse est de plus en plus évident en Afrique australe, sous la corne de l'Afrique, en Amérique centrale et dans plusieurs autres régions". Ce phénomène météo atteint en général son intensité maximale vers la fin de l'année, d'où son nom El Nino, qui signifie l'enfant Jésus en espagnol. L'année 2015 a été l'année la plus chaude jamais enregistrée, en raison de la conjonction d'un épisode El Nino d'une densité exceptionnelle et d'un réchauffement de la planète dû aux gaz à effet de serre, indique encore l'OMM. (Belga)

Nos partenaires