Clerfayt dément catégoriquement son passage au MR

23/04/15 à 15:06 - Mise à jour à 15:06

Source: Belga

Le chef de cabinet du député-bourgmestre FDF de Schaerbeek Bernard Clerfayt a démenti catégoriquement jeudi le passage de celui-ci dans les rangs du MR, une information évoquée au conditionnel dans les colonnes du quotidien la Libre Belgique sur foi de témoignages ayant signalé sa présence mercredi au siège du parti libéral.

Clerfayt dément catégoriquement son passage au MR

Bernard Clerfayt © Belga

Selon le quotidien, la possibilité d'un passage de Bernard Clerfayt au MR est renforcée par la situation personnelle de Bernard Clerfayt au sein des FDF depuis les élections présidentielles qui ont remis Olivier Maingain en selle et par l'absence de leader charismatique au MR, depuis les élections régionales, l'actuel chef du groupe Vincent De Wolf étant "totalement grillé en interne".

"Bernard Clerfayt n'est en effet pas passé au MR. N'en déplaise à ceux qui pourraient le regretter", a dit Marc Weber, directeur de cabinet du bourgmestre de Schaerbeek, dans un communiqué. Selon celui-ci, au moment où certains l'ont vu au MR, Bernard Clerfayt était "au bureau du parlement bruxellois avec Martine Payfa et bien d'autres personnes. L'information selon laquelle il était au MR est une tartufferie de premier ordre". Pour Marc Weber, l'information, "totalement fausse", parue mercredi est bien révélatrice de plusieurs évidences. "Grand bien fasse aux élus bruxellois du MR d'entamer une réflexion sur le leadership de leur mouvement à Bruxelles. Cela grogne, cela se dispute, semble-t-il. Mais c'est de la cuisine interne. Chaque parti organise sa tambouille comme il l'entend", a-t-il notamment dit. Par ailleurs, "cela grenouille fort dans toutes les chaumières politiques qui peinent à se renouveler après les élections". Marc Weber a dit en vouloir pour preuves les derniers épisodes: "Vincent De Wolf lynché par les siens au MR", "le départ de Melchior Wathelet au CDH", "les déclarations récentes sur le manque de charisme de Rudi Vervoort ou le plaidoyer d'Yvan Mayeur contre la direction du PS", "la réélection d'Olivier Maingain au FDF", ... Enfin, le directeur de cabinet de Bernard Clerfayt a souligné que les élections des FDF n'avaient "évidemment" pas changé la donne: "Bernard Clerfayt, qui n'est pas de la même tendance qu'Olivier Maingain, continue à être présenté comme le vilain petit canard. Le 'nouveau' président des FDF doit encore régler cette question lancinante", a-t-il souligné.

En savoir plus sur:

Nos partenaires