Claude Emonts démissionne et rembourse 50.000 euros

23/12/16 à 14:34 - Mise à jour à 14:36

Source: Belga

(Belga) Claude Emonts, figure emblématique du PS liégeois impliquée dans le scandale Publifin, a annoncé vendredi à la RTBF qu'il démissionnait de ses mandats liés au conseil communal de Liège et rembourserait les près de 52.000 euros nets qu'il a touchés depuis 2013 via le comité de secteur de l'intercommunale.

"Je n'ai pas eu l'habitude, tout au long de ma carrière, de faire de telles erreurs. Je la regrette, et je vais donc poser un acte qui, entre beaucoup d'autres choses, sera le motif de ma démission du conseil communal", affirme l'ancien président du CPAS de Liège et de la Fédération des CPAS de Wallonie. Selon la RTBF, Claude Emonts affirme avoir mis toutes les sommes perçues sur un compte bancaire distinct, car il trouvait cela "étrange" depuis le début. "J'avoue ne pas avoir renoncé à cette somme, et c'est cela mon erreur." Si les modalités de remboursement ne devaient pas être communiquées par Publifin, "je ferai un don à l'une ou l'autre association, probablement deux", ajoute M. Emonts. Il rejoint ainsi la demande avancée la veille par le président du PS Elio Di Rupo. Ce dernier avait averti que, si l'enquête du ministre wallon des Pouvoirs locaux Paul Furlan devait conclure à la légalité des rémunérations, une faute éthique persistait, et il inviterait donc les mandataires PS concernés à rembourser la presque totalité des montants à des associations. Figure de la gauche contestataire, Claude Emonts (69 ans) s'était retiré l'an dernier de l'avant-scène politique mais restait conseiller communal à Liège. (Belga)

Nos partenaires