Claude Eerdekens : "Philippe Henry est le ministre le plus nuisible que la Belgique ait jamais connu"

10/07/14 à 14:02 - Mise à jour à 14:02

Source: Le Vif

Farouche opposant à l'éolien, Claude Eerdekens attaque le ministre sortant Philippe Henry (Ecolo) dans un communiqué de la Ville d'Andenne. Le bourgmestre socialiste conteste le nouveau permis délivré pour l'implantation de six éoliennes à Héron et Fernelmont... et choisit les mots pour flinguer son meilleur ennemi.

Claude Eerdekens : "Philippe Henry est le ministre le plus nuisible que la Belgique ait jamais connu"

© Belga

Pour la quatrième fois, le bourgmestre d'Andenne va introduire un recours devant le Conseil d'État contre le dernier permis délivré à Aspiravi pour la construction de six éoliennes dans les communes voisines de Héron et de Fernelmont. À l'instar du Bureau économique de la Province de Namur (BEP) et de la commune de Héron, Claude Eerdekens fustige ce projet de parc qui porterait atteinte à la création d'une future zone d'activités économiques.

Le franc-tireur du PS attaque sans détour le ministre sortant Philippe Henry (Ecolo), qui vient de donner son feu vert au promoteur éolien. "Jusqu'à son dernier jour comme Ministre en charge de l'Aménagement du Territoire, Monsieur Philippe Henry aura tout fait pour que la Wallonie se comporte dans ce dossier comme l'aurait fait une "république bananière"", écrit Claude Eerdekens dans un communiqué de la Ville. "Pour Andenne, ce Ministre Henry restera gravé dans nos mémoires comme le ministre le plus nuisible que la Belgique ait jamais connu."

Le mayeur andennais a également adressé une lettre au ministre sortant de l'Economie Jean-Claude Marcourt (PS), usant une nouvelle fois de termes tranchants à l'égard de Philippe Henry et du parti Ecolo. "Il est aberrant pour la Wallonie d'avoir eu, pendant 5 ans, un Ministre sourd à l'intérêt économique de la Wallonie et au garde à vous devant les intérêts financiers de certains lobbies éoliens. (...) Tout ton travail pour le redressement de la Wallonie est dans la région andennaise mis à mal en fonction des agissements de ce Ministre que je qualifie d '"incompétent notoire"."

Le conseil communal d'Andenne votera l'introduction d'un nouveau recours en annulation et en suspension le 14 juillet prochain. "Qui a des chances sérieuses d'aboutir", souligne encore Claude Eerdekens.

Christophe Leroy

En savoir plus sur:

Nos partenaires