Claude Eerdekens : l'injure pour argument

15/10/13 à 15:46 - Mise à jour à 15:46

Source: Le Vif

Claude Eerdekens va-t-il trop loin ? Ses dernières questions écrites au ministre Ecolo Philippe Henry frisent en tout cas l'injure.

Claude Eerdekens : l'injure pour argument

© Image Globe

"Monsieur le ministre peut-il confirmer que sa volonté est bien d'organiser sciemment et volontairement et de façon préméditée le sous-développement de la Wallonie?" Ainsi se conclut la 463e question écrite du député wallon Claude Eerdekens (PS) posée au ministre de l'Aménagement du territoire Philippe Henry (Ecolo), sa bête noire, au cours de la législature. Avec la 467e, il demande si on peut espérer "de Monsieur le Ministre un sursaut avant qu'il ne quitte définitivement son poste". Avec la 464e, il estime qu'Electrabel a bénéficié, par une sorte de délit d'initié, d'informations dont les communes et la population ne peuvent disposer. "Bévue ou magouille?", écrit-il.

Réaction de Philippe Henry : "Monsieur Eerdekens est un stigmate du mal wallon, constamment tourné vers le passé. Mais dire n'importe quoi est un droit fondamental. On ne va pas le lui enlever."

Nos partenaires