Claude Desama : "Le PS n'a rien à espérer d'un gouvernement fédéral"

14/10/16 à 13:54 - Mise à jour à 15/10/16 à 10:21

Source: Le Vif/l'express

L'ancien bourgmestre de Verviers, Claude Desama, publie, sur 150 pages, son manifeste pour un socialisme du XXIe siècle. Le bilan est très critique pour un parti plus souvent en quête du pouvoir que du débat.

Dans Quand la gauche s'éveillera, le monde changera, vous posez une série de griefs sur l'évolution du PS devenu, selon vous, un parti de mandataires plus soucieux de la gestion du pouvoir que du débat. A vous lire, cette machine de pouvoir risque tôt ou tard d'être marginalisée...

Le malaise est réel au PS. Elio Di Rupo, lui-même, se rend compte qu'il y a péril en la demeure. Mais s'il sait qu'il doit donner des réponses plus fermes, il reste dans la même logique stratégique : la conquête du pouvoir. La volonté dans notre parti, c'est d'être au pouvoir pour être au pouvoir. Le principal objectif d'Elio Di Rupo, c'est d'y retourner en 2019. Mais pour quoi faire ? C'est la question que le PS ne se pose pas.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires