Cinq Tchèques enlevés en juillet au Liban retrouvés sains et saufs

01/02/16 à 21:28 - Mise à jour à 21:28

Source: Belga

(Belga) Les cinq citoyens tchèques enlevés en juillet au Liban ont été retrouvés sains et saufs lundi soir et se trouvent sous la protection des forces de sécurité libanaises, a annoncé à Prague le ministère tchèque des Affaires étrangères.

Les cinq hommes "sont vivants et se trouvent, selon nos informations, dans un état de santé satisfaisant". Ils sont "entre les mains des forces de sécurité libanaises", a ajouté le ministère tchèque, dans un communiqué, précisant qu'un avion spécial serait prochainement affrété pour les rapatrier. Le ministère a toutefois refusé de fournir davantage de précisions, "en raison de l'enquête en cours menée par la brigade de lutte contre le crime organisé (UOOZ) de la police tchèque". Les cinq Tchèques, ainsi que leur chauffeur local, avaient disparu mi-juillet et leur voiture avait été retrouvée dans la région de Kefraya, dans l'ouest de la vallée de la Bekaa. Selon la presse, la disparition des Tchèques pourrait être liée à l'affaire Ali Taan Fayyad, un Libanais placé en détention provisoire en République Tchèque depuis 2014 à la demande des Etats-Unis, dans une affaire de trafic d'armes présumé. Parmi les personnes enlevées, pourraient figurer l'avocat tchèque d'Ali qui était déjà venu plusieurs fois dans ce pays, ainsi que deux journalistes tchèques, selon la presse. Certaines régions de la vallée de la Bekaa sont des zones de non-droit où sévissent des trafiquants de drogue, sur fond de tensions entre clans tribaux. (Belga)

Nos partenaires