Cinq ans de prison pour un homme parti combattre en Syrie et vraisemblablement décédé

04/04/16 à 14:13 - Mise à jour à 14:13

Source: Belga

(Belga) Le tribunal correctionnel d'Anvers a condamné lundi Mohamed H., 25 ans, à une peine de cinq ans de réclusion pour participation aux activités d'un groupe terroriste. Le jeune homme a rejoint les rangs du groupe Etat islamique (EI) l'année dernière et serait entre-temps décédé.

La famille de Mohamed H. avait signalé sa disparition le 15 juin 2015. L'enquête a révélé qu'il avait gagné la Syrie en passant par la Turquie afin de rejoindre l'EI. Durant les mois qui ont précédé son départ, le jeune homme a surfé sur de nombreux sites extrémistes et a été souvent en contact avec Walid L., un combattant revenu de Syrie. Sa s?ur a reçu une lettre en octobre dernier lui faisant part du décès de Mohamed H. dans des combats. Une photo du corps de l'homme se trouvait jointe au courrier. Le parquet fédéral n'a pas pris ce courrier comme une preuve de sa mort. Les décès peuvent être simulés afin d'échapper à toute condamnation. Le cas de Mohamed H. est donc passé devant le tribunal, où il a été jugé par défaut. Il a été condamné à cinq ans de réclusion et le tribunal a ordonné son arrestation immédiate. (Belga)

Nos partenaires