Ciel de plomb sur le Val-Saint-Lambert

09/10/13 à 21:13 - Mise à jour à 21:13

Source: Le Vif

"Vous ne percevez pas la gravité de la situation", a répondu le ministre wallon de l'Economie Jean-Claude Marcourt (PS) à la question de la députée Ecolo Veronica Cremasco qui s'inquiétait de la délocalisation envisagée, vers la France, d'une partie de la production de la cristallerie du Val-Saint-Lambert, joyau s'il en est de l'industrie wallonne.

Ciel de plomb sur le Val-Saint-Lambert

© Image Globe

"Il y a aujourd'hui des mandataires de justice qui doivent voir quel pourrait être l'avenir, a-t-il poursuivi, car les actionnaires actuels ont épuisé toutes leurs capacités de financement, et personne, personne, n'a remis de proposition de reprise ou d'accompagnement. Le tribunal de commerce de Liège a accordé un sursis de quelques semaines (jusqu'au 25 octobre), mais si rien ne vient, c'est la faillite!"

Marcourt a confirmé que la phase liquide de la cristallerie pourrait être délocalisée, le temps que les actuelles installations de Seraing soient en mesure de récupérer leur capacité de production, dans le respect des délicates règles européennes. La Région wallonne avait en effet apporté, en 2008, une aide financière de trois millions d'euros aux acquéreurs

Nos partenaires