Chypre: L'ONU pourrait mettre fin au maintien de la paix après l'échec des négociations

19/07/17 à 04:16 - Mise à jour à 04:19

Source: Belga

(Belga) Les Nations Unies menacent de réévaluer sa présence à Chypre après un nouvel échec des négociations plus tôt ce mois-ci, a indiqué le chef de la mission mardi.

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, à la man?uvre dans les négociations en faveur de la réunification de l'île entre les leaders turcs et grecs, n'a pas pu dégager d'accord le 7 juillet, douchant à nouveau les espoirs de mettre fin à un conflit vieux de 40 ans. Le Conseil de Sécurité a accepté de prolonger le mandat de la mission de l'ONU à Chypre (UNFICYP) pour six mois à dater du 1er aout, a indiqué l'envoyé chinois auprès des Nations Unies, Liu Jieyi, après un meeting à huis-clos. Mais la mission sera encore évaluée dans l'objectif de déterminer l'efficacité du maintien de la paix, a précisé pour sa part Elizabeth Spehar, cheffe de la mission UNFICYP. "Nous devons admettre que l'absence d'accord était un échec collectif", a encore assuré le conseiller spécial de la mission, Espen Barth Eide. Interrogé sur la possibilité que les discussions soient prolongées, celui-ci a affirmé que l'ONU resterait disponible si les dirigeants chypriotes acceptaient de retourner à la table des négociations. Le point d'achoppement est l'insistance de la Turquie pour conserver ses 35.000 soldats postés du côté turc de l'île depuis plus de 15 ans. La partie grecque insiste qu'un pays européen n'a pas besoin de troupes étrangères comme garantie de sécurité. (Belga)

Nos partenaires