Chypre: incertitude à Genève après le rejet d'une proposition grecque

12/01/17 à 22:09 - Mise à jour à 22:10

Source: Belga

(Belga) La Grèce a tenté une proposition de mécanisme sur la question de la sécurité et des garanties à la Conférence sur Chypre à Genève. Mais la Turquie a rejeté cette approche unilatérale, selon des sources concordantes.

Lors d'une conférence de presse jeudi en début de soirée à laquelle seuls les médias grecs ont été admis, le chef de la diplomatie grecque Nikos Kotzias a évoqué sa proposition d'un groupe de travail. Cette enceinte aurait dû préparer une liste de questions que ses homologues turc Mevlut Cavusoglu et britannique Boris Johnson et lui auraient dû examiner le 23 janvier à Genève. Les dirigeants de ces trois pays garants de l'ordre constitutionnel de l'île devaient ensuite se retrouver plus tard pour les prochaines étapes de la procédure. Mais selon des sources concordantes, la Turquie a rejeté une proposition lancée sans consultation des deux autres États. Les discussions se poursuivaient jeudi soir. Elles ont été "intensives" selon M. Cavusoglu et "historique" selon le porte-parole de la présidence chypriote grecque Nicos Christodoulides. Par ailleurs, le Premier ministre turc Binali Yildrim a précisé qu'il ne viendrait pas vendredi à Genève, contrairement à des indications évoquées par plusieurs médias turcs. (Belga)

Nos partenaires