Christine Defraigne retrouve la présidence du groupe MR au Sénat

08/12/11 à 16:18 - Mise à jour à 16:18

Source: Le Vif

Christine Defraigne a été désignée par le président du MR Charles Michel à la présidence du groupe des réformateurs au Sénat, qu'elle retrouve après en avoir été chassée en 2009 lors des conflits internes au parti.

Christine Defraigne retrouve la présidence du groupe MR au Sénat

© Belga

Christine Defraigne avait déjà présidé le groupe MR entre 2003 et 2009. Elle fut remplacée à l'automne 2009 par Dominique Tilmans après avoir fortement critiqué l'entourage du président du MR de l'époque, Didier Reynders.

Christine Defraigne, l'une des figures du "groupe Renaissance" auquel appartenait aussi le futur président du MR Charles Michel, s'était alors dite ostracisée au sein de son parti, parlant de la confiscation du pouvoir par une "nano-oligarchie" aux ordres de Didier Reynders.

Elle avait été révoquée par les autres parlementaires réformateurs de la Haute assemblée, qui lui reprochaient notamment un manque de collégialité et d'assiduité.

Mme Defraigne reprend la présidence du groupe MR à François Bellot, qui l'assurait à titre provisoire, "le temps que le gouvernement s'installe", a-t-on commenté au MR. Dans un communiqué, Charles Michel "remercie chaleureusement" M. Bellot "pour la qualité du travail accompli pendant ces longs mois de négociations".

C'est le sénateur Alain Courtois, ancien substitut du procureur du Roi à Bruxelles, qui reprend la présidence de la commission Justice du Sénat occupée par Christine Defraigne.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires