Chine: six personnes condamnées en lien avec un scandale de viande avariée

01/02/16 à 16:19 - Mise à jour à 16:19

Source: Belga

(Belga) La justice chinoise a condamné à des peines de prison six employés d'une filiale de l'américain OSI qui ont vendu de la viande avariée à des enseignes de restauration rapide dont McDonald's et KFC. Le personnel de OSI avait inscrit de fausses dates d'expiration sur certains produits pour "récupérer ses pertes économiques".

Chine: six personnes condamnées en lien avec un scandale de viande avariée

Chine: six personnes condamnées en lien avec un scandale de viande avariée © BELGA

Dix personnes liées à deux filiales du producteur alimentaire OSI Group ont été reconnues coupables d'avoir réétiqueté et commercialisé de la viande de sous-qualité périmée, a indiqué lundi un tribunal de Shanghai sur les réseaux sociaux. Un haut responsable australien de OSI China a été condamné à trois ans de prison, à une amende de 100.000 yuan (près de 14.000 euros) et sera expulsé du territoire chinois une fois sa peine purgée. Deux branches de OSI, situées à Shanghai et dans la province du Hebei, doivent également chacune verser une amende de 1,2 million de yuan (un peu plus de 167.000 euros). La justice a infligé des peines de prison allant jusqu'à 2 ans et 8 mois à cinq employés chinois de OSI. Quatre autres salariés ont reçu du sursis. L'affaire avait commencé en juillet 2014 après la diffusion d'un reportage accusatoire de la télévision de Shanghai, dans lequel on apercevait des ouvriers remettre sur la ligne de production de la viande tombée au sol, ou manipuler de la chair si avariée qu'elle en était verdâtre. Cette viande était ensuite revendue à de grandes entreprises de restauration rapide, dont McDonald's, KFC et Pizza Hut. Bien que la Chine soit régulièrement confrontée à des scandales alimentaires, cette affaire avait provoqué un émoi international à cause de l'implication d'entreprises étrangères. (Belga)

Nos partenaires