Chine: la censure d'internet nécessaire à sa liberté, selon Xi Jinping

16/12/15 à 10:07 - Mise à jour à 10:07

Source: Belga

(Belga) La censure est nécessaire pour préserver la liberté des internautes, a estimé mercredi le président chinois Xi Jinping lors d'une conférence internationale sur internet, défendant la "souveraineté" des Etats sur la toile contre un web patrimoine mondial, libre et ouvert.

Chine: la censure d'internet nécessaire à sa liberté, selon Xi Jinping

Chine: la censure d'internet nécessaire à sa liberté, selon Xi Jinping © BELGA

"A l'image du monde réel, la liberté et l'ordre sont tous deux nécessaires dans le cyberespace: la liberté est la finalité de l'ordre et l'ordre est la garantie de la liberté", a déclaré Xi Jinping à Wuzhen (est), lors de la deuxième édition de la Conférence mondiale de l'internet, organisée en présence de plusieurs géants mondiaux, mais décriée pour sa promotion d'un contrôle accru du web. "Nous devons respecter les droits de chaque pays de gouverner leur propre cyberespace", a souligné Xi Jinping, expliquant qu'"aucun pays ne devrait viser l'hégémonie en ligne ou s'immiscer dans les affaires intérieures d'autres pays". La Chine maintient une censure féroce des contenus en ligne et bloque certains sites occidentaux, dont ceux des géants de l'internet Facebook, Twitter et Google. "Nous devons permettre aux utilisateurs d'exprimer leurs idées, mais également mettre en place un bon ordre dans le cyberespace, en conformité avec la loi, car cela aidera à protéger les droits et intérêts légitimes de tous les internautes", a jouté le président chinois. Les organisations de défense des droits de l'Homme critiquent les autorités chinoises pour leur utilisation de la censure comme prétexte à la répression de toute dissidence. La conférence se déroule en présence de nombreux acteurs mondiaux du high-tech -- Apple, Kaspersky, Samsung, Nokia, etc.-- et de responsables politiques, dont certains originaires de pays souvent critiqués pour leur bilan en matière de liberté d'expression, tels les Premiers ministres pakistanais Nawaz Sharif et russe Dimitri Medvedev. Un rapport publié en octobre par l'ONG américaine Freedom House indique que sur les 65 pays étudiés, la Chine possède une des politiques les plus restrictives en matière d'internet devant l'Iran et la Syrie. La Chine compte près de 700 millions d'internautes, soit deux fois la population américaine. (Belga)

Nos partenaires