Chili: la fille d'Allende renonce à la présidentielle

29/10/16 à 13:54 - Mise à jour à 13:55

Source: Belga

(Belga) Isabel Allende, la fille de l'ancien président chilien Salvador Allende renversé en 1973 par un coup d'État militaire, a annoncé avoir décidé de ne pas présenter sa candidature à l'élection présidentielle de 2017.

Chili: la fille d'Allende renonce à la présidentielle

Chili: la fille d'Allende renonce à la présidentielle © BELGA

"Après mûre réflexion, j'ai décidé de ne pas aller de l'avant", a-t-elle déclaré vendredi à l'agence de presse Mediabanco. La sénatrice a précisé qu'elle allait concentrer ses efforts sur "le maintien de l'unité au sein du parti socialiste" fondé par son père il y a plusieurs décennies. Le parti est en crise depuis les élections municipales de fin octobre remportées par l'opposition de droite. Ce scrutin est le dernier organisé avant la présidentielle de 2017, à laquelle le présidente de centre gauche Michelle Bachelet, dont la popularité est en chute libre, ne pourra se présenter, la loi chilienne interdisant les mandats consécutifs. Isabelle Allende s'était exilée après le coup d'État du général Augusto Pinochet qui avait renversé son père en 1973, le président socialiste Salvador Allende. Ce dernier s'était suicidé lorsque son palais avait été investi. Après le retour de la démocratie au Chili, elle avait regagné sa terre natale en 1990 et s'était lancée dans la politique au sein du Parti socialiste. Élue députée en 1992, réélue sans interruption - jusqu'à son élection au Sénat en 2010 -, elle a occupé la présidence de l'Assemblée du 18 mars 2003 au 11 mars 2004. (Belga)

Nos partenaires