Child Focus brigue une charte de bonne conduite

18/01/11 à 15:00 - Mise à jour à 15:00

Source: Le Vif

La Fondation pour Enfants Disparus et Sexuellement Exploités, Child Focus, est partisane d'une charte de bonne conduite visant les institutions ou les clubs en contact avec des jeunes. Les clubs en question craignent d'abord pour leur image.

Child Focus brigue une charte de bonne conduite

© Child Focus

À l'image de celle en vigueur dans les clubs sportifs en Grande-Bretagne, Child Focus revendique la création d'une charte de bonne conduite envers les enfants, dans les clubs ou institutions qui les encadrent.

"Cette charte devrait rappeler les règles de bonne conduite envers les enfants et les comportements inadéquats. Elle doit être élaborée au niveau d'un secteur et pas individuellement car sinon les clubs adhérents pourraient se sentir pénalisés", explique Dirk Depover, porte-parole de Child Focus. Pour lui, il convient de lever les tabous sans semer la panique.

Les organismes concernés sont réticents


Peter De Waele, l'inspecteur principal de la cellule pédophilie de la police judiciaire fédérale de Bruxelles, a salué l'initiative britannique devant les députés de la commission "Abus sexuels", tout en précisant que certains clubs belges se montrent réticents car une telle initiative pourrait nuire à leur image au lieu de l'améliorer.

Child Focus travaille à ce projet de charte depuis plusieurs années en établissant des contacts avec différents secteurs. Pour la fondation, cette charte devrait viser notamment les clubs sportifs, les mouvements de jeunesse, les institutions et associations en contact avec des jeunes, dont les établissements scolaires. Certains clubs ou associations belges disposent déjà d'une charte.

Si aucun agenda n'est encore fixé, Child Focus souhaite voir ce projet figurer parmi les recommandations positives de la commission "Abus sexuels".

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires