Chèques-repas, ça coince à Charleroi

18/11/10 à 06:59 - Mise à jour à 06:59

Source: Le Vif

Le dossier des chèques-repas à la ville de Charleroi ne semble toujours pas réglé. La ville ne saurait payer tout de suite les 6 millions d'euros qu'elle a décidé de verser aux Finances et malgré les promesses, le fisc réclame aujourd'hui aux agents communaux des arriérés.

Chèques-repas, ça coince à Charleroi

© Belga

Le 3 novembre dernier, le conseil communal de Charleroi décidait de régler le montant de 6 millions d'euros aux Finances pour mettre un terme aux poursuites dont font l'objet les agents communaux, peut-on lire jeudi dans Le Soir Hainaut et La Nouvelle Gazette.

Or, le receveur communal se refuse à régler ce montant, faute d'être couvert par une décision en bonne et due forme du conseil. Le PV du conseil communal ne mentionne en effet pas le caractère urgent et indique qu'une modification budgétaire prévoyant ce décaissement fera l'objet d'une prochaine décision du conseil communal. Et ce paiement est impérativement soumis à cette modification budgétaire qui doit être validée par les autorités de tutelle.

Début de semaine, les agents communaux ont eu la mauvaise surprise de recevoir un avertissement d'extrait de rôle leur demandant de rembourser les arriérés dus au fisc avant le 1er janvier.

Le personnel en grève La tension monte. Les travailleurs de l'administration communale ont décidé d'arrêter le travail jeudi matin. Le personnel carolorégien proteste contre les arriérés que le fisc réclame aux agents communaux qui ont bénéficié de chèques-repas.

Les agents communaux exigent une rencontre avec le bourgmestre dans les plus brefs. Le conseil communal se réunira à nouveau le 29 novembre et devrait voter cette modification budgétaire, qui devra encore être validée par la tutelle.

Levif.be avec Belga

Nos partenaires