Chastel bloque les recrutements en attendant le nouveau gouvernement

10/09/14 à 17:42 - Mise à jour à 19:47

Le ministre fédéral du Budget, Olivier Chastel, a pris une circulaire bloquant à partir de mercredi tout recrutement au sein de la fonction publique fédérale, a-t-il indiqué en marge des négociations. Seuls les recrutements pour lesquels il existe un engagement formel du département, moyennant validation par l'Inspection des finances, seront admis. Des dérogations, moyennant certaines conditions, restent cependant possibles

Chastel bloque les recrutements en attendant le nouveau gouvernement

© Image Globe/Benoît Doppagne

Le dernier quart du budget sera quant à lui libéré par tranche mensuelle et non en une fois. "J'ai pris cette circulaire pour garantir que l'on augmente pas le flux des dépenses. Cette mesure permettra de ne pas dégrader encore un peu plus la situation. En aucun cas, on ne peut dépasser les 3 pc de déficit budgétaire sous peine de revenir dans la procédure européenne de déficit excessif", a-t-il expliqué.

Le ministre a également reçu les chiffres du Bureau du Plan relatifs à la croissance et à l'inflation pour les années 2014 et 2015. Le recul de 0,3 pc est confirmé. Cette année, la croissance n'atteindra qu'1,1 pc du PIB au lieu d'1,4 pc et l'an prochain, elle estimée à 1,5 pc au lieu d'1,8 pc. Le comité de monitoring a été chargé d'évaluer le montant de l'effort budgétaire qui devra être fourni. Pour y faire face, les négociateurs ont décidé, il y a une dizaine de jours, de constituer un "tampon" conjoncturel de 500 millions d'euros. Il restera à déterminer s'il est suffisant. L'effort à consentir pour 2014 sera quant à lui intégré dans la trajectoire pluriannuelle que définiront les quatre partis. Dans les circonstances actuelles, il est en effet difficile de procéder à un contrôle budgétaire classique.

Le 15 octobre, la Belgique devra présenter à l'Europe son épure budgétaire. Il reviendra au nouveau gouvernement de le faire s'il est déjà constitué. Si ce n'était pas le cas, un budget provisoire reposant sur les douzièmes serait présenté en expliquant la situation aux instances européennes. Le ministre a envoyé sa circulaire alors que le Selor, le secrétariat de recrutement de l'Etat, a publié une annonce visant 700 bacheliers, dont 150 qui sont censés entrer immédiatement en fonction et 550 qui constitueront une réserve de recrutement. Les 150 bacheliers appelés à entrer "immédiatement" en fonction devront sans doute patienter un peu, a indiqué le porte-parole du SPF Finances, même si les lauréats de l'épreuve n'étaient pas attendus avant décembre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires