Charles Picqué dénonce le "double langage" du sp.a

05/04/12 à 13:40 - Mise à jour à 13:40

Source: Le Vif

Le ministre-président bruxellois Charles Picqué a dénoncé le "double langage" du sp.a, parti d'opposition qui a vivement critiqué mercredi le bilan à mi-législature de l'exécutif régional bruxellois.

Charles Picqué dénonce le "double langage" du sp.a

© Belga

Concernant l'essor démographique, le sp.a "oublie de mentionner que le plan écoles (3.800 places ouvertes en septembre 2012) et le plan crèches (plus de 1.700 places prévues d'ici 2015) de la Région bruxelloise ont été attaqués par le sp.a présent dans le gouvernement flamand".

"Faut-il rappeler aussi que le sp.a a voté le décret interdisant que les places de crèches et d'écoles créées par la Communauté flamande à Bruxelles soient occupées par plus de 45 % de non-néerlandophones", demande encore Charles Picqué (PS).

A ses yeux, les députés sp.a devraient apprendre "à être plus efficaces en interne, au sein de leur parti, avant de donner des grandes leçons de bonne gestion politique".

Mercredi, le sp.a avait passé au crible les cinq priorités du gouvernement bruxellois (croissance démographique, emploi, développement durable, lutte contre la pauvreté et développement international de Bruxelles), déplorant que l'équipe Picqué n'ait pas encore réalisé "le quart des objectifs qu'il s'était fixés".

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires