"Charles Michel s'écrase devant le diktat de la N-VA", estime Jean-Marc Nollet

13/12/17 à 08:28 - Mise à jour à 08:29

Source: Belga

(Belga) "C'est une première marche-arrière à 180 degrés. Charles Michel s'est écrasé devant le diktat de la N-VA", a estimé le député Jean-Marc Nollet (Ecolo-Groen) après que le premier ministre a indiqué mercredi au journal Le Soir qu'il revenait aux Régions de dire comment on arrive à tenir la date de sortie du nucléaire.

"Il s'agit de tergiversations et de circonvolutions déplorables", a regretté M. Nollet alors que "le secteur a besoin d'un signal clair, ne permettant plus aucun doute sur la loi de sortie de 2003". Les propos du premier ministre "réintroduisent le doute" alors que l'accord de gouvernement fédéral avait confirmé la sortie en 2025, ajoute-t-il. En outre, précise le député écologiste, en mettant la pression sur les Régions, "M. Michel communautarise le débat, en soulignant l'absence de répartition des efforts". En conclusion, "le premier ministre met lui-même des obstacles, c'est une lourde responsabilité, sous la pression de la N-VA", insiste-t-il. (Belga)

Nos partenaires