Charles Michel regrette les "affabulations" de Rudi Vervoort à propos du stade national

13/12/17 à 10:00 - Mise à jour à 10:02

Source: Belga

(Belga) Le premier ministre Charles Michel a regretté mercredi les "affabulations" du ministre-président bruxellois Rudi Vervoort qui a cité le gouvernement fédéral parmi les responsables du fiasco qui a conduit au retrait par les instances du football européen de la candidature de Bruxelles pour l'Euro 2020, tout en appelant à une reprise en main au niveau national.

"Je regrette les affabulations du ministre-président. Si le dossier était tellement important aux yeux du gouvernement bruxellois, pourquoi en trois ans de temps, à l'occasion de plus de 25 réunions du comité de concertation, n'a-t-il à aucun moment demandé un avis ou un soutien", a réagi M. Michel, sollicité par l'agence Belga. Pour le premier ministre, "il revient au gouvernement bruxellois de devoir assumer le choix d'avoir opté pour une localisation du stade en dehors de la Région-Capitale, stade qui s'est par ailleurs avéré être trop grand, et sans club de football hôte". Au-delà, M. Michel a une nouvelle fois affiché, comme il l'avait fait à la Chambre il y a une semaine, sa disponibilité dans ce dossier, rappelant que lorsque le projet a démarré en 2013 il était président du MR. "J'en ai appris l'existence à la radio. La Région a fait cavalier seul dans ce dossier", a-t-il dit. (Belga)

Nos partenaires