Charles Michel menacé de mort

22/12/14 à 19:20 - Mise à jour à 19:20

Source: Belga

Si être recouvert de frites et de mayonnaise ne porte pas vraiment à conséquence, cela suscite néanmoins quelques interrogations quant à la sécurité du premier ministre. Surtout lorsque, comme vient de le révéler le Standaard, le premier ministre reçoit des menaces de mort depuis quelques semaines. Des menaces qui sont prises très au sérieux.

Charles Michel menacé de mort

Charles Michel. © Reuters

Depuis l'été alors qu'il n'était alors que formateur avec Kris Peeters, Charles Michel reçoit des lettres de menaces . Depuis lors sa sécurité a été renforcée. Si les premières lettres étaient encore relativement innocentes, celles des dernières semaines sont prises très au sérieux par les services de sécurité. On ne connait pas les auteurs de ces lettres. Le premier ministre se fait du souci depuis plusieurs semaines, mais ne comptait pas en faire état. Après "l'enfritage" de ce matin, il semble qu'il ait été accompagné de deux personnes de la sécurité de l'état. C'est une conséquence directe de ces menaces.

Il y a quelques années, Louis Michel avait lui aussi été menacé de mort.

Les mesures de sécurité autour du Premier ministre Charles Michel ont été renforcées depuis plusieurs semaines après des menaces de morts "très ciblées", a annoncé le porte-parole du Premier ministre. Le dispositif n'a toutefois pas réussi à empêcher l'entartrage "frites-mayo" de M. Michel lundi lors de son intervention au Cercle de Wallonie à Namur.

"Une évaluation va être menée en interne afin de déterminer si les mesures de sécurité ne doivent pas être encore plus intenses", a souligné le porte-parole. Ce dernier n'a pas souhaité détailler la nature des menaces de mort qui ont été adressées au Premier ministre. Il a juste expliqué qu'il ne s'agissait pas de courrier contenant des balles, contrairement à ce qu'avaient avancé certains sites. Selon lui, l'agenda de M. Michel n'a pas été modifié à cause de ces menaces

En savoir plus sur:

Nos partenaires