Charles Michel "marche sur des oeufs"

17/01/15 à 12:47 - Mise à jour à 12:47

Source: Le Vif

Au lendemain de sa participation à la grande manifestation de Paris, dimanche 11 janvier, le Premier ministre, Charles Michel, a invité ses ministres de l'Intérieur (Jan Jambon - N-VA) et de la Justice (Koen Geens - CD&V) à "accélérer le pas" en matière de lutte contre le radicalisme religieux.

Charles Michel "marche sur des oeufs"

Charles Michel. © Belga

Le gouvernement va donc élargir les écoutes téléphoniques, permettre à l'armée d'appuyer la police ou répartir les détenus en fonction du risque qu'ils représentent. En matière de "vivre ensemble", par contre, les initiatives sont moins évidentes. "On marche sur des oeufs, confirme une source interne au gouvernement. Nous n'avons pas envie de créer un débat qui n'est pas naturel à ce stade-ci."

Face aux dérives constatées dans certaines écoles ou quartiers, le Premier a toutefois convié ce 14 janvier les représentants de tous les cultes et du monde laïc pour lancer un signal fort : "Il faut respecter l'importance de la liberté de croire ou de ne pas croire." En marge de ses voeux à la presse, jeudi 8 janvier, un jour après la tuerie de Charlie Hebdo, Charles Michel était pourtant remonté : "Nous avons été beaucoup trop laxistes ces dernières années dans la défense de nos valeurs."

Le prochain chantier du monde politique ?

O.M.

Nos partenaires