Charles Michel : "Les syndicats et l'opposition sèment la peur en répandant des mensonges"

19/12/17 à 11:22 - Mise à jour à 11:22

Source: Belga

Le Premier ministre Charles Michel (MR) estime que les syndicats et l'opposition propagent des "mensonges" et des "fake news" sur la réforme des pensions entreprise par son gouvernement. "Nous allons faire plus d'efforts pour mieux expliquer aux gens notre réforme", a-t-il indiqué mardi matin à la VRT.

Charles Michel : "Les syndicats et l'opposition sèment la peur en répandant des mensonges"

© Belga

Plus tôt dans la matinée, le ministre en charge des Pensions, Daniel Bacquelaine (MR), avait déjà dénoncé en radio "une campagne de désinformation visant à tromper la population".

Une critique partagée par le chef du gouvernement fédéral. "Certains syndicats et partis politiques de l'opposition essayent de semer la peur en répandant des mensonges. Nous devons lutter contre cela. Le gouvernement va faire des efforts supplémentaires pour expliquer les décisions prises à la population, de manière à ce que les gens ne soient plus inquiets", a déclaré M. Michel.

"Nous réformons notre économie, mais une économie forte n'est pas notre objectif final", a-t-il ajouté. "C'est un instrument pour plus de cohésion sociale. Les réformes garantissent que nous n'allons pas vers un appauvrissement généralisé."

Le Premier ministre estime par ailleurs que les effets des réformes de son gouvernement sont déjà visibles. "Depuis le début de la législature, 170.000 emplois ont été créées. Nous avons réalisé un taxshift qui permet un meilleur pouvoir d'achat et augmenté l'enveloppe sociale. Pour rendre les pensions payables, nous prenons aussi nos responsabilités", a-t-il conclu.

Nos partenaires