Charles Michel juge les propositions de la N-VA "imbuvables"

02/11/13 à 10:50 - Mise à jour à 10:49

Source: Le Vif

Le président du MR parle de "provocations", de "démarche outrancière" et "d'attrape-mouches", pour qualifier les récentes propositions du parti nationaliste flamand.

Charles Michel juge les propositions de la N-VA "imbuvables"

© Image Globe

Le président du MR Charles Michel estime samedi, dans L'Echo, que le programme économique et social présenté jeudi par la N-VA est "un attrape-mouches pour casser le pays". Appelant ses collègues à rester calmes face aux "provocations" du parti flamand, il affirme que la N-VA ne pourra pas réaliser ses objectifs "tant qu'il y a aura des leaders francophones qui opposeront une force tranquille face à ces outrances."

Les présidents de partis sont restés silencieux dans les heures et les jours qui ont suivi la sortie de la N-VA sur ses projets socio-économiques et institutionnels. "Nous n'avons plus envie de réagir à chaque fois que la N-VA est dans une démarche outrancière", justifie Charles Michel.
Selon lui, ces propositions sont "imbuvables" mais guère surprenantes. "J'ai toujours dit et répété, ces dernières semaines, que je ne croyais pas à la sincérité d'un projet socio-économique de la N-VA. Aujourd'hui, les faits me donnent raison à 100%."
Certains membres de son parti, comme Didier Reynders ou Jean-Luc Crucke, n'ont pourtant pas exclu, par le passé, de former un gouvernement avec la N-VA. "Didier Reynders n'a jamais dit qu'il n'excluait pas un gouvernement avec la N-VA. Mais il y a un réalité, ce parti existe, il a une présence en Flandre, c'est un fait. Cela étant, Didier Reynders a eu des propos très clairs ces dernières semaines, en indiquant bien que, dès lors que la N-VA avait un projet séparatiste, rien n'était possible avec elle", précise M. Michel. Quant à Jean-Luc Crucke, "il a eu des propos maladroits".
"Pour moi, il n'y a pas de doute, la N-VA a comme objectif de casser le pays, pas de mettre en oeuvre une politique libérale", insiste le président du MR, pour qui le projet institutionnel de la N-VA ne peut en aucun cas être une base de discussions en vue d'un gouvernement.

En savoir plus sur:

Nos partenaires