Charles Michel : "Il faut mettre fin à l'assistanat"

28/04/12 à 09:36 - Mise à jour à 09:36

Source: Le Vif

Le président du MR Charles Michel plaide samedi dans une interview accordée à la Libre Belgique pour que le gouvernement fédéral adopte rapidement des mesures de relance, avec une attention particulière pour les PME.

Charles Michel : "Il faut mettre fin à l'assistanat"

© Belga

"Pendant les premiers mois, le gouvernement a fait un travail très sérieux, en termes d'assainissement budgétaire: 13 milliards d'euros, avec un effort particulier sur les dépenses. Il faut à présent préparer la deuxième étape: après la maîtrise des dépenses publiques, il faut définir au gouvernement quelques mesures dans le cadre d'un pacte de prospérité", souligne-t-il.

Appelant à "mettre fin au système d'assistanat, à cette tragédie que représentent les pièges à l'emploi", Charles Michel demande qu'on ne "tarde pas" à appliquer l'accord de gouvernement, qui reprend des mesures de dégressivité des allocations de chômage ou l'augmentation de la partie du salaire qui n'est pas touchée par l'impôt.

Il souligne que les PME sont le moteur de la relance économique. "Il faut donner de l'oxygène aux PME si l'on veut permettre la création d'emplois et consolider ce tissu économique-là."

Pour financer les mesures d'aide aux PME, le président du Mouvement réformateur propose par exemple d'appliquer une fiscalité aux intercommunales lorsqu'elles sont en concurrence avec le secteur privé.

Les mesures portées par le MR sont également détaillées dans L'Avenir.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires