Charles Michel axe son discours sur la lutte contre le terrorisme et le respect de la démocratie

23/09/16 à 19:56 - Mise à jour à 19:58

Source: Belga

(Belga) Le Premier ministre Charles Michel a axé vendredi son discours à la tribune de l'Assemblée générale des Nations Unis sur la lutte contre le terrorisme et le respect de l'Etat de droit et de la démocratie. Il a plaidé pour un capitalisme "au service du développement humain".

Charles Michel axe son discours sur la lutte contre le terrorisme et le respect de la démocratie

Charles Michel axe son discours sur la lutte contre le terrorisme et le respect de la démocratie © BELGA

Les groupes terroristes comme Daech, Boko Haram ou Aqmi "veulent détruire la liberté, ils font le choix de la barbarie et de la terreur", a déclaré le Premier ministre, rappelant les attentats qui ont frappé la capitale belge en mars dernier. "C'est un combat commun que nous devons mener contre le terrorisme. Sans concession, avec intransigeance", a-t-il dit. La Belgique soutient donc le plan du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon de lutte contre l'extrémisme violent, mais il faut aller plus loin, en systématisant les échanges d'informations, estime le Premier ministre. Charles Michel a aussi rappelé que chaque être humain est porteur de droits universels - droit à l'éducation, au travail, à la paix et la sécurité -, quel que soit l'endroit où il naît. Il a souligné l'importance de l'Etat de droit et de la démocratie pour garantir ces droits et constaté que, souvent, l'Etat de droit n'est qu'un paravent et la justice n'est pas un recours, mais bien une menace pour les citoyens et les entreprises. Pour favoriser la croissance et l'emploi dans le monde, le capitalisme devrait être encadré par des règles transparentes et justes qui domptent cet instrument pour le mettre au service du développement humain. (Belga)

Nos partenaires