Charleroi a fourni 63 policiers au fonctionnement de Jamioulx

30/05/16 à 21:25 - Mise à jour à 21:25

Source: Belga

(Belga) La grève qui touche, comme les autres prisons, le centre pénitentiaire de Jamioulx, a amené la police de Charleroi à lui fournir 63 policiers nécessaires à son bon fonctionnement. C'est ce qui ressort d'une question posée, lundi soir, au conseil communal de Charleroi.

Charleroi a fourni 63 policiers au fonctionnement de Jamioulx

Charleroi a fourni 63 policiers au fonctionnement de Jamioulx © BELGA

Le conseiller communal Hicham Imane a en effet questionné le bourgmestre Paul Magnette, à propos de la contribution apportée par Charleroi à la prison de Jamioulx depuis le début du mouvement de grève. Cela, a-t-il souligné, alors que ce même corps de police fait régulièrement état des nombreuses tâches qu'il doit effectuer sans toujours disposer des effectifs suffisants. Dans sa réponse, l'échevine déléguée Françoise Daspremont a rappelé qu'une circulaire ministérielle prévoit une nécessaire solidarité au-delà des tâches normalement dévolues aux communes. Ainsi, a-t-elle souligné, Charleroi fait appel à des renforts policiers extérieurs lors de manifestations telles que des rencontres de football comme Charleroi-Standard. De même, la petite zone de police Anderlues-Binche, avec ses 95 policiers, réclame des effectifs complémentaires qui lui sont notamment fournis lors d'événements tels que le carnaval de Binche. L'an dernier, Charleroi était autorisé à fournir des aides à hauteur de 23.885 heures, mais n'a utilisé que 23,86% de cette autorisation. Quant à l'aide apportée à la prison de Jamioulx, elle a été, depuis le début de la grève, de 63 policiers, pour 660 heures de présence. (Belga)

Nos partenaires