Charge de travail croissante pour l'Autorité nationale de sécurité

27/01/16 à 06:14 - Mise à jour à 06:14

Source: Belga

(Belga) Face à une charge de travail croissante de l'Autorité nationale de sécurité, le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders (MR) envisage de renforcer les capacités de ce service en revalorisant son budget, rapporte mercredi le quotidien L'Echo.

L'Autorité nationale de sécurité (ANS), un service opérant sous la tutelle des Affaires étrangères, aurait déjà délivré quelque 1.500 habilitations de sécurité à des firmes privées opérant sur des sites sensibles comme les institutions européennes ou les centrales nucléaires, rapporte mercredi le quotidien L'Echo. Face à la "ruée des entreprises" belges qui demandent un screening de leurs employés, le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders (MR) jugerait une revalorisation du budget de l'agence nécessaire, de l'ordre de 10 à 12 millions d'euros au gouvernement, détaille l'article. Le quotidien L'Echo a en outre eu vent qu'un employé d'Electrabel en formation pour devenir conducteur à la centrale nucléaire de Doel, beau-frère d'un djihadiste parti en Syrie, a été licencié il y a trois ans après la détection de "signes de radicalisation." (Belga)

Nos partenaires