Charbon: le Français Engie va fermer une des centrales les plus polluantes d'Australie

03/11/16 à 06:33 - Mise à jour à 06:35

Source: Belga

(Belga) Le géant français Engie a annoncé jeudi la fermeture en mars de la centrale australienne au charbon d'Hazelwood, l'une des plus polluantes du pays, une décision saluée par les organisations de défense de l'environnement.

Le groupe (ex-GDF Suez) s'était montré sceptique fin octobre quant aux chances de trouver un repreneur pour cette usine vieille de plus d'un demi-siècle, située dans la vallée Latrobe, dans l'Etat de Victoria (sud). Un demi-millier d'employés perdront leur emploi en raison de cette fermeture, tandis que 250 autres demeureront sur le site pour démanteler la centrale d'ici 2023 et réhabiliter la mine voisine. "Hazelwood a plus de 50 ans. Elle a contribué de façon superbe au marché électrique national, mais son activité n'est désormais plus viable", a déclaré dans un communiqué le directeur général d'Engie en Australie, Alex Keisser. La centrale d'Hazelwood était entrée dans le périmètre d'activités d'Engie (ex-GDF Suez) lors du rachat du producteur d'électricité britannique International Power en 2010. Elle est détenue à 72% par Engie et à 28% par le Japonais Mitsui. Engie a renoncé à investir dans de nouveaux projets de production d'électricité à base de charbon, l'énergie fossile la plus polluante. Le groupe dit aussi avoir prévu 15 milliards d'euros de cessions d'actifs sur trois ans, dans le cadre de son ambition de se concentrer sur les énergies bas carbone. Hazelwood est une centrale thermique fonctionnant au lignite, une ressource considérée plus polluante encore que la houille en terme de rejet de CO2. La centrale avait notamment fait parler d'elle en 2014 lors d'un incendie qui avait fait rage pendant plusieurs semaines dans la mine à ciel ouvert attenante qui l'alimente, enveloppant la petite ville voisine de Morwell (14.000 habitants) d'une épaisse fumée noire. (Belga)

Nos partenaires