"Chaque euro dépensé doit être utilisé de manière optimale"

19/11/14 à 17:33 - Mise à jour à 17:32

Source: Belga

Les soins de santé ne seront pas soumis à des mesures d'économie, a assuré mercredi après-midi la ministre de la Santé et des Affaires sociales Maggie De Block lors de la présentation de sa note d'orientation politique en commission de la Chambre. Au contraire, la norme de croissance sera maintenue, mais ramenée de 3% à 1,5% par an.

"Chaque euro dépensé doit être utilisé de manière optimale"

© BELGA

La ministre a indiqué que les soins de santé devraient fonctionner de manière plus efficace et plus ciblée. "Chaque euro dépensé doit être utilisé de manière optimale", a-t-elle insisté. La politique du gouvernement pour les soins de santé consistera en des réformes, notamment du financement des hôpitaux, en une simplification et consistera aussi à traquer les gaspillages.

En matière de sécurité sociale, les personnes qui reçoivent "une allocation sociale doivent aussi être récompensées si elles fournissent des efforts pour se réinsérer sur le marché du travail". Cette philosophie a fait bondir le PTB. "Vous montrez une tendance à vouloir changer le paradigme même de la sécurité sociale", a constaté le député Raoul Hedebouw. "On passerait à une assistance à ceux qui en ont besoin, mais surtout à ceux qui la méritent."

D'autres députés de l'opposition francophone se sont dits "profondément déçus" de la note de politique de Mme De Block. "Ce que j'ai lu est d'un creux tout à fait désolant", a commenté André Frédéric (PS). "Je suis surprise, et le mot est poli; cette note est très légère par rapport à l'accord de gouvernement", a pour sa part indiqué Catherine Fonck (cdH).

En savoir plus sur:

Nos partenaires