Chaque année, six millions d'euros non réclamés à la Loterie nationale

16/12/14 à 19:11 - Mise à jour à 19:10

Source: Belga

Plus de six millions d'euros de gains à divers jeux (Lotto, Euro Millions, Joker, Keno et Pick-3) n'ont pas été réclamés en moyenne annuellement à la Loterie nationale au cours de la période 2010-2013, a indiqué le ministre du Budget, Hervé Jamar (MR), en réponse à une question parlementaire écrite.

Chaque année, six millions d'euros non réclamés à la Loterie nationale

© Belga

Pour cette année, les chiffres arrêtés au 12 novembre font état de 2,4 millions d'euros non réclamés. Pour la plupart des jeux à tirage, le délai de paiement des lots dans les points de vente physique est limité à vingt semaines à compter du jour de tirage.

En 2011, un montant de gains de 5,8 millions d'euros au total n'avait pas été réclamé par les gagnants. Les chiffres sont de 6,6 millions pour 2011, de 6,7 millions en 2012 et de 5,8 millions en 2013, a précisé M. Jamar en réponse à une question du député Roel Desyn (CD&V). La Loterie nationale ne dispose en revanche pas de statistiques pour les jeux de grattage. En effet, les billets invendus qui sont retournés par les points de vente physiques à la Loterie nationale sont détruits sans avoir préalablement fait l'objet d'un contrôle quant à leur caractère gagnant ou perdant.

Selon M. Jamar, les montants globaux des lots payés pour les deux catégories de jeux précitées ont été en 2010 de 564.3 millions d'euros, en 2011 de 660,5 millions, en 2012 de 663,9 millions et en 2014 de 520,3 millions, (situation arrêtée au 31 octobre 2014).

Depuis 2014, les montants globaux versés par la Loterie nationale dans le cadre de subsides et de fonds de soutien n'ont cessé de se réduire, de 210,8 à 191,9 millions d'euros. En 2014, ils représentaient 57,5 millions d'euros.

En savoir plus sur:

Nos partenaires