Chambre du conseil de Namur - Décision en fin de journée sur la libération ou non de l'épouse du comptable de l'OWD

23/02/16 à 13:10 - Mise à jour à 13:10

Source: Belga

(Belga) La décision de la chambre du conseil de Namur de maintenir ou non en détention l'épouse de René T., le comptable de l'Office wallon des déchets (OWD) de 64 ans soupçonné d'avoir détourné environ deux millions d'euros, sera rendue mardi en fin d'après-midi, a indiqué en fin d'audience l'avocat de cette dernière, Me David Toussaint.

Le comptable avait reconnu devant ses supérieurs avoir détourné sur ses comptes personnels des subsides intercommunaux depuis plusieurs années. Ceux-ci n'avaient prévenu la police que mardi dernier et le sexagénaire avait pu quitter les locaux de l'administration libre lundi après-midi. Il est depuis lors introuvable. Son épouse avait quant à elle été placée sous mandat d'arrêt pour blanchiment d'argent. Plusieurs objets comme des sacs à main de marques de luxe avaient été retrouvés au domicile conjugal à Cognelée. "Elle ne savait pas que cet argent provenait de détournements. C'était une femme au foyer qui n'avait pas de permis de conduire, pas internet, et qui ne s'occupait pas des comptes. L'argent arrivait sur le compte de son mari et elle ne s'occupait de rien", explique son conseil. L'avocat déplore que sa cliente a été prévenue en début de semaine dernière par une journaliste de Sudpresse des accusations dont son mari faisait l'objet. "Elle est tombée des nues", ajoute Me Toussaint. L'épouse, qui aura bientôt 64 ans, est détenue à la prison de Lantin et n'a aucun antécédent judiciaire. Le risque de fuite, de récidive, de collusion ou de déperdition de preuves est notamment débattu en chambre du conseil. (Belga)

Nos partenaires