"Chacun pour soi, est-ce la société que nous voulons ?"

22/09/14 à 11:08 - Mise à jour à 11:10

Source: De Morgen

Ce lundi, le ministre-président flamand Geert Bourgeois (N-VA) tiendra sa Déclaration de septembre au parlement flamand. Il se heurte à "Hart boven hard" une initiative citoyenne qui réunit les personnes inquiètes par les économies annoncées et qui publie une déclaration alternative dans le journal De Morgen.

"Chacun pour soi, est-ce la société que nous voulons ?"

Geert Bourgeois © BELGAIMAGE

En principe, le ministre-président devrait présenter un budget en équilibre pour 2014 et 2015, malgré la politique plus sévère de la Commission européenne qui impose la reprise de toutes les dépenses dans le budget. Il devrait également annoncer d'importantes économies dans les secteurs sociaux et culturels, les transports en commun, l'enseignement et l'accueil des enfants.

Ce lundi, 340 organisations belges de la société civile et 500 citoyens publient une déclaration alternative dans le quotidien De Morgen. Ils appellent le gouvernement flamand à revoir sa politique d'économie. "La Flandre semble vouloir économiser pour économiser. Et ce dans tous les compartiments de notre portefeuille , dans toutes les couches de la société" peut-on lire dans la Déclaration dont les auteurs se demandent si l'objectif est de vivre dans "une société du chacun-pour-soi".

L'initiative citoyenne espère présenter sa déclaration ce lundi après-midi au ministre-président Geert Bourgeois. Interrogé par De Morgen, Wouter Hillaert, un critique de théâtre qui a participé au projet, se montre combatif. "S'il le faut, nous lutterons pour nos valeurs : la solidarité et l'égalité, et nous envisageons de descendre en grand nombre dans la rue".

Nos partenaires