Cette mission royale non couverte par le gouvernement

11/10/16 à 10:31 - Mise à jour à 10:31

Source: Le Vif

Ni le ministre des Affaire étrangères, Didier Reynders, ni le secrétaire d'Etat Pieter De Crem ne seront au Japon. Traditionnellement, toute action royale doit être "couverte" par un ministre qui en assume les conséquences.

Cette mission royale non couverte par le gouvernement

© Belga

La "crisette" du gouvernement Michel a une autre conséquence fâcheuse. Le roi Philippe et la reine Mathilde sont actuellement au Japon pour une mission économique en compagnie de dizaines d'entreprises belges.

Traditionnellement, toute action royale doit être "couverte" par un ministre qui en assume les conséquences. En raison des tensions politiques, le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders (MR), qui est aussi vice-Premier ministre, a été contraint d'annuler son déplacement. Il n'y a donc pas de responsable politique fédéral à bord étant donné que... le secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, Pieter De Crem (CD&V), avait choisi d'étudier à Harvard avant d'être rappelé pour ce mardi, au plus tard, par le Premier ministre. Le CDH raille, déjà : "Le gouvernement MR/N-VA gouverne mal, ne gouverne plus jusqu'à ne plus pouvoir couvrir le Roi en mission au Japon."

Nos partenaires