CETA: "Le moment de vérité est proche"

20/10/16 à 15:54 - Mise à jour à 15:55

Source: Belga

(Belga) "Le moment de vérité est proche" dans les dernières négociations sur l'accord de libre-échange avec le Canada (CETA), dont la Wallonie bloque la signature, a indiqué le Premier ministre Charles Michel à son arrivée au sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE à Bruxelles. Il a assuré que "les dernières propositions ont été envoyées au gouvernement wallon".

"Nous vivons un moment délicat", a reconnu le Premier ministre à son arrivée. "La Wallonie est le dernier endroit en Europe où on s'oppose à ce qui est sur la table. En ce moment-même, les dernières propositions ont été envoyées au gouvernement wallon, je m'en suis assuré." Les différents responsables régionaux, fédéraux et européens "ont travaillé très dur ces derniers jours et ces dernières heures", a fait remarquer Charles Michel. "Nous sommes proches du moment de vérité: à un moment, il faut dire oui ou non." M. Michel a assuré qu'il respecterait les accords de coopération avec les entités fédérées en cas de "non" wallon à la signature du CETA, mais a reconnu que la position de la Belgique au sein des 28 ne sortirait pas renforcée de cet épisode. Le ministre-président wallon Paul Magnette a annoncé vendredi dernier qu'il ne donnerait pas les pleins pouvoirs au gouvernement fédéral pour signer l'accord commercial avec le Canada en raison de plusieurs craintes sur différents volets du traité. Les différentes réunions qui se sont succédé depuis une semaine n'ont pas encore permis d'infléchir la position wallonne. (Belga)

Nos partenaires