Ces chiffres qui vous mentent : des milliards = les "cadeaux" en intérêts notionnels

10/10/13 à 15:17 - Mise à jour à 15:17

Source: Le Vif

Les chiffres sont omniprésents. Nos responsables politiques, les syndicats et le patronat les brandissent comme des vérités absolues. Pourtant, ce ne sont que des conventions. Ou des manipulations. Le Vif/L'Express est parti à la traque de ces contre-vérités qui inondent le débat public.

Ces chiffres qui vous mentent :  des milliards = les "cadeaux" en intérêts notionnels

© ThinkStock

Par Olivier Mouton et Ettore Rizza

"Mon gouvernement a pacifié le pays sur le plan communautaire et remis le pays sur les rails budgétaires, dixit Elio Di Rupo. Pour preuves, des compétences ont été transférées aux Régions et Communautés pour plus de 20 milliards, nous avons réalisé plus de 20 milliards d'économies, les taux d'intérêts sur la dette ont baissé jusqu'à 1 ou 2%..."

"Notre pays est malade, il risque un dérapage à la grecque avec le gouvernement taxateur de Di Rupo, dixit la N-VA. Pour preuves, la dette est à 104,5%, le chômage au plus haut à 610.000 unités..."
Jour après jour, alors que la campagne électorale en vue du 25 mai 2014 a bel et bien débuté, le Premier ministre et les nationalistes flamands de la N-VA multiplient les données pour démontrer, l'un que la Belgique est sur la voie de la relance, les autres qu'elle est dans une situation précaire. A l'heure où la défiance à l'égard du politique atteint des sommets, les chiffres sont devenus des slogans prétendument irréfutables. Des armes de persuasion massive.

Opération décryptage de ce qui ressemble souvent à de la manipulation : aujourd'hui,

Des milliards = les "cadeaux" en intérêts notionnels

16 % = le handicap salarial belge

22 % = le risque de pauvreté des personnes âgées

77 % = les indépendants qui souhaitent...

+ 1,6 % = les intentions de vote pour le MR

55 % = le niveau des dépenses par rapport au PIB

20 milliards = les économies du gouvernement Di Rupo

6 000 = les nouveaux logements par an prévus à Bruxelles

23,7 % = la surpopulation carcérale à cause des criminels

104,5 % = la dette en parts du PIB

Demain :

610 000 = le nombre de chômeurs

Ensuite :

83 % = la part flamande dans les exportations belges

10 % = le coût du vieillissement en part du PIB

65 % = la diminution du prix de l'électricité

2,4 C = l'"anormale" saisonnière

Le dossier intégral dans le Vif/L'Express de cette semaine :

les autres chiffres contestables l'avis des experts les techniques de manipulations

En savoir plus sur:

Nos partenaires