Ces bébés nés en prison

02/07/14 à 07:25 - Mise à jour à 07:25

Source: Le Vif

D'octobre 2011 à décembre 2013, dix bébés dont les mamans étaient incarcérées à Berkendael, Lantin et Mons ont vu le jour derrière les barreaux, selon une recherche menée par l'Université de Liège (ULg) et dont La Libre fait écho mercredi.

Ces bébés nés en prison

© Reuters

L'étude a recueilli des informations relatives à 39 mères incarcérées en Fédération Wallonie-Bruxelles. L'ULg constate une recrudescence des situations difficiles, instables, voire insécu­risantes pour les enfants. Sur les dix enfants nés en prison, sept ont grandi (jusqu'à l'âge li­mite de trois ans) derrière les barreaux et quatre autres ont été hébergés en cellule avec leur mère après une naissance hors détention.

Les chercheurs préconisent une plus grande sensibilisation des acteurs concernés, notamment les magistrats. Le but serait de limiter les séparations mère­-en­fant en bas âge, via un re­cours prioritaire aux alternatives (à la prison) pour les femmes en préventive et une détention à domicile pour les peines de moins de cinq ans.

En savoir plus sur:

Nos partenaires