Certains cours d'eau déjà en phase d'alerte, quelques caves inondées

13/01/11 à 08:32 - Mise à jour à 08:31

Source: Le Vif

Certains cours d'eau sont à nouveau en phase d'alerte ou de pré-alerte de crue, selon la Direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques en Région wallonne, alors que de fortes précipitations s'abattent sur le pays depuis plusieurs heures.

Certains cours d'eau déjà en phase d'alerte, quelques caves inondées

© Belga

La décrue en cours depuis lundi, après les inondations dues aux crues provoquées par la fonte de la neige qui avaient touché de nombreuses communes de Wallonie depuis vendredi, est dès lors stoppée, selon les spécialistes des voies hydrauliques wallonnes. Ceux-ci affirment que des remontées des niveaux des rivières sont en cours partout.

"Les sols gorgés d'eau engendrent une réaction très rapide des rivières aux précipitations", précise le bulletin de la Direction des Voies hydrauliques. "Vu que la décrue n'a été que partielle et que des niveaux encore élevés sont observés, des bassins versants ont été maintenus en phase d'alerte ou de pré-alerte".

La Haute-Meuse, la Haute-Sambre, la Haute-Lesse et l'Amblève sont ainsi en alerte de crue jeudi matin. Une aggravation de la situation est prévue dans le courant de la matinée, précise le service qui affirme qu'une vigilance accrue est donc de mise.

Des caves inondées en Communauté germanophone

Des caves ont été inondées dans des localités de la Communauté germanophone où les pompiers sont intervenus pour pomper l'eau.

C'est principalement les communes du nord de la Communauté germanophone qui ont été touchées. Les pompiers d'Eupen et de Lontzen ont ainsi procédé au pompage d'une dizaine de caves.

Les services d'incendie d'Amblève, Burg-Reuland et Saint-Vith n'ont, pour l'heure, quant à eux recensé qu'un seul appel concernant une cave inondée.

La Dendre, la Sille et la Blanche débordent dans la région d'Ath

Les pompiers d'Ath sont sur la brèche depuis jeudi matin pour tenter de limiter les dégâts engendrés par le débordement de plusieurs cours d'eau de la région. Les secouristes avaient enregistré à 11h une cinquantaine d'appels de riverains pour des caves inondées. Des sacs de sable ont été distribués dans plusieurs communes.

La Dendre orientale a débordé à Arbre et à Maffle. Même situation avec la Blanche à Bouvignies. Enfin, la Sille a également débordé dans les communes de Meslin, Isières et Ghislenghien. "Nous devons à présent nous rendre au camping de Brugelette qui est menacé par la Dendre. Il est possible que l'on doive faire évacuer les lieux", précisait à 11h30 le responsable de la centrale des pompiers d'Ath.

Dans la région de Lessines, la Dendre orientale n'est pas encore sortie de son lit. "Nous sommes en préalerte puisque les barrages ont été levés. On a déjà distribué des sacs de sable dans les sites sensibles et nous en sommes déjà à 45 interventions peu après 11h", indiquait un responsable des pompiers de Lessines.

Les pompiers sont intervenus pour des vidanges de caves ou des routes inondées par certains ruisseaux dans les villages de Papignies, Ollignies, Deux-Acren et dans la ville de Lessines même.

Pics limités et retardés en Flandre

Les pics de débit des cours d'eau en Flandre ont un peu diminué jeudi matin et ils sont retardés, indique Mie Van den Kerchove de la Vlaamse Milieumaatschappij (VMM).

La vallée du Demer et les autres cours d'eau de cette région sont à la limite de la crue mais aucune inondation n'a encore été signalée. Les services de secours restent sur le qui vive, la pluie continuant de tomber.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires