Certaines cultures wallonnes affectées par la sécheresse

04/05/11 à 19:02 - Mise à jour à 19:02

Source: Le Vif

Certaines cultures de céréales en Wallonie souffrent de la sécheresse persistante. En fonction de l'état des sols et de la qualité des semis, une baisse de rendement de l'ordre de 20 à 30% par rapport aux prévisions pourrait être observée, estime le Centre wallon de recherches agronomiques de Gembloux.

Certaines cultures wallonnes affectées par la sécheresse

© Thinkstock

Si les céréales semées début novembre, comme le colza ou le froment d'hiver, ne devraient pas encore trop souffrir du manque d'eau, les cultures semées après la mi-novembre et celles de printemps sont, elles, plus affectées, notamment en raison d'un enracinement moins profond.

"Le stress hydrique est important et des levées irrégulières sont constatées dans de nombreuses cultures du Hainaut et de Flandre occidentale", explique Luc Couvreur, attaché scientifique du Centre gembloutois.

Pour les autres types de cultures, la situation ne s'avère pas encore dramatique, les réserves d'eau accumulées jusqu'ici semblant suffisantes à ce stade, indique-t-on à la Fédération wallonne de l'Agriculture (FWA). "Même si un peu d'eau ne ferait pas de tort", concède-t-on tout de même.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires